Mokoji, la Corée s’invite à Bordeaux !

Il y a quelques semaines, nous avons été invité par Teddy, un de nos amis d’école, à tester le restaurant Coréen de l’un de ses amis situé rue de Serpolet, à deux pas de la place Camille Julian. Nous nous sommes donc retrouvés un mardi soir pluvieux afin de retrouver un peu de chaleur autour de bons plats du pays du matin calme.

IMGP2382

C’est donc trempés jusqu’aux os que nous faisons notre entrée dans ce restaurant dont la façade annonce sobrement le nom ainsi que la cuisine proposée. Une fois la porte passée, la première chose qui nous a frappé a été un sentiment de « zenitude » et de calme qui nous a fait oublier dès les premières minutes la pluie et la morosité ambiante. La musique calme et la décoration épurée nous ont tout de suite séduits.

Décoration Mokoji
Alors que David, Julie et moi avons décidé, sur les conseils de Teddy, de prendre un Bibimbap. Ce plat typique de Corée est un  mélange de riz, viande, de légumes sautés et d’un œuf sur le plat, le tout relevé par du piment servi séparément. Cela nous a tout de suite fait pensé au Nasi Goreng indonésien qui est lui aussi un mélange à base de viandes et de légumes servis dans un grand bol. Pour ma part, j’ai trouvé ce plat excellent. Les goûts se mélangeaient en toute harmonie et le piment qui, une fois subtilement dosé, venait relever ce plat succulent.

 

IMGP2347IMGP2379

Audrey a quant à elle choisi de prendre deux entrées en guise de repas. Elle a donc opté pour un DakGangJunk, poulet frit avec une sauce sucrée / salée et accompagné de navet mariné. Ainsi qu’un Mul Mundu, des raviolis bouillis avec une farce au boeuf et au porc.

IMGP2366 IMGP2373

Pour finir cet excellent repas, sur les conseils du chef, nous avons choisi un trio de dessert composé d’une glace pilée coréenne accompagnée d’haricots rouges, d’une crêpe  aux fruits à coque avec sa glace au potiron ainsi que d’une génoise et une crème fouettée au thé vert. Bien qu’originaux et bien préparés, les desserts m’ont moins séduits. L’omniprésence d’haricots rouges dans la majorité de ces desserts ne m’a pas convaincu malgré une crème fouettée au thé vert à tomber par terre.

IMGP2389 IMGP2393

Ce fût donc un excellent repas dans un cadre très agréable et accompagné d’un invité de marque. Pour un prix moyen de 25 – 30€ (pour un repas composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert) vous pourrez déguster des plats originaux et très bien préparés.

 


Infos resto+

Mokoji

13 rue du serpolet

33000 Bordeaux

Tel : 05 56 06 60 03

Horaires d’ouverture : Du mardi au samedi 12h00 – 14h30 et 19h00 – 22h30

Prix moyen : 25€ – 30€ * prix indicatif calculé sur la base d’un menu entrée + plat + dessert (hors formules)

Sur les réseaux : 

Les avis de la Team+

  • [L’invité] Teddy : « Le restaurant est bien sympa avec la musique calme. Plusieurs choix de boissons y compris le « Soju » (l’alcool coréen) avec un prix abordable. Les repas sont délicieux. Cependant, il n’y avait pas beaucoup de choix. »
  • Audrey : « Une magnifique découverte ! Je ne connaissais pas la cuisine coréenne. Très raffinés, j’ai adoré les plats qu’on m’a servis. »
  • Julie : « Très belle découverte. Saveurs uniques. Pour moi les desserts était vraiment bons, cela m’a vraiment surprise. Pour les gourmands, testez la crêpe ! Je le recommande pour ceux qui souhaitent être dépaysés. »
  • David : « Première fois que je testais un restaurant Coréen. Des plats originaux et un bon service qui nous fait voyager. Les plats sont consistants et goûteux ! »

Mokoji, la Corée s’invite à Bordeaux ! Maxime
Cadre et ambiance
Service
Qualité de la cuisine
Prix

Une magnifique découverte au Mokoji, ce restaurant coréen unique en son genre à Bordeaux. Des plats fins, délicieux et abordables le tout dans une ambiance zen.

4.1

Donnez-nous votre avis !

Loading Facebook Comments ...